Namaste

Namaste !
Namaste !
Namaste !

4 807 mètres (altitude du Mont Blanc ), il ne nous reste plus qu’une crête un peu enneigée pour arriver au sommet du Tserko Ri à près de 5 000 mètres d’altitude.

Cela fait déjà 4 h que nous sommes partis de Kangjing Gompa le dernier village au fond de la vallée du Langtang à 3 800 m.

Nous commençons à sentir les effets de l’altitude : essoufflement à chaque pas et mal de tête.

Pour en arriver là, nous avons pris une jeep pour sortir de la bruyante Katmandu et arriver au point de départ de notre trek : Syaphru Bensi -1400 m. Nous avons mis 6 heures pour parcourir les 110km de route et par endroit de piste. Mais le paysage est grandiose entre les pentes abruptes sculptées par l’homme pour aménager des terrasses pour les cultures ( riz, colza, mais, millet..) et les sommets enneigés.

Malgré la petite forme de math (4 jours de grosse fièvre laissent des traces..), nous arrivons dès le premier jour dans le magnifique village de Gatlang : maisons en pierre avec le toit en bois (on dirait Bonneval sur Arc !), les autochtones ( tamang ) sont très beaux dans leurs costumes. Tous les petits enfants ( les grands sont à l’école) nous disent « Namaste ! »qui signifie bonjour en népalais en mettant les mains jointes sous le menton (trop chou!!!).

Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !

Le jour suivant, une montée bien raide en plein cagnard nous amènera au village de Tatopani qui porte bien son nom puisque cela veut dire « eaux chaudes ». Mathilde et Fanny s’y sont baignées, l’eau est brûlante (environ 40°). Nous sommes entourées par des femmes Népalaises que Fanny amuse beaucoup, elles en prennent soin et lui font boire l’eau couleur cacao….mais cette eau thermale est excellente pour les articulations et les intestins alors….

Le lodge dans lequel nous logeons est semblable aux précédents, avec un matelas plus ou moins épais, le sol et les murs en bois (pas spécialement isolés) et les vitres fissurées par endroit. Mais l’ambiance est chaleureuse et nos hôtes adorables et après nos bonnes journées de marche nous y dormons souvent très bien.

Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !

Les jours d’après nous passons dans d’autres villages.

Nous dormons au magnifique col de Nagthali qui nous permettra de commencer notre acclimatation en admirant un panorama exceptionnel et en allant faire un petit sommet à 3800 m. Nous nous faisons 2 petits copains qui se sont fabriqués une balançoire artisanale et qui viendront peindre avec nous, un beau moment de partage.

Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !

Puis Langtang village, où une vraie bakery ( boulangerie) nous régalera pour le gouter accompagné de fromage de nack (la femelle du yack)! Cela nous change des pâtes (chowmein), du riz, des pommes de terre et des momos (sorte de beignet garni de …. Pomme de terre et/ou légumes) le tout toujours un peu ou beaucoup épicé !!!

Et enfin Kangjing Gompa, dernier village de la vallée, 3800m, 40 habitants permanents, complètement isolé quand la neige est là. Ici la vue sur les sommets environnants est vraiment grandiose : Lantang Lirun, Ubra, Gangchenpo et bien sur Tserko Ri. Nous logeons chez Gyalbu et sa femme Lobsang et leurs 3 enfants qui étaient a l’école . Au Népal c ´est compliqué pour les enfants de ces petits villages de montagnes. A partir de 6 ans les enfants vont a Dhunche qui est a 2 jours de marche et 1 h de bus ou a Katmandhu ( à 6h de bus). Donc les parents voient leurs enfants tous les 6 mois..Nous reparlerons plus tard de l’école en détail.

Derniers pas, nous mettons de coté les 5h d’ascension, le froid, le mal de tête, pour apprécier le panorama qui s’offre à nous. Nous sommes entourés de sommets entre 4000 et 8000m, certains au Népal et d’autres au Tibet tout proche.

 

Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !Namaste !
Namaste !

 

Après un casse croute au Chapati (bien chapatique tout ça !), et kitkat, nous entamons la descente lorsqu’un aigle passe juste au-dessus de nos têtes et lâche sa proie pour tenter de la ´casser’ et ainsi pouvoir la manger. Nous nous arrêtons pour prendre en photo une bande de yacks, mais l’un d’eux commence à charger Manu… Durant le reste de la descente nous éviterons les troupeaux de yacks…

Le retour à Katmandou se fera en 2 jours de marche (2400 m de descente tout de même) et une demi-journée de bus local mémorable: entre musique, croisement au millimètre près avec les autres camions et de l’autre côté le vide , bruits de Klaxon, vomi et crachats ….mais c’est un vrai beau film qui défile sous nos yeux tout le long de la route.

 


 

Quelques détails supplémentaires pour les futurs voyageurs :

Notre itinéraire :

Tamang Heritage trail :

J1 : Syaphru Bensi – Gatlang

J2 : Gatlang -Tatopani

J3 : Tatopani – Nagthali

J4 : Nagthali – Ling Ling

J5 : Ling Ling – Sherpa Gaun

J6 : Sherpa Gaun – Woodland

Langtang valley :

J7 : Woodland – Langtang Village

J8 : Langtang Village – Kangjing Gompa

J9 : Kangjing Gompa – Tserko Ri – Kangjing Gompa

J10 : Kangjing Gompa – Chamki

J11 : Chamki – Syaphru Bensi

Publicités